Le projet Chivay, un tourisme
solidaire et durable

 

Pourquoi un projet pour enseigner le français ?

L'accord sur place

Avant notre départ de Chivay, nous avons signé un « contrat » stipulant nos engagements respectifs pour construire ensemble ce projet.
Le lycée de Chivay a désigné Mlle Yoko Bell Matias Luna en tant que professeure de langue française et s'est également engagé à fournir une salle réservée à l’apprentissage du français.

 


Mlle Yoko Bell avec ses élèves

L’accueil de nos jeunes marseillais dans la ville doit stimuler les correspondants dans l’apprentissage de notre langue. Une fois qu’ils auront au moins un an d’enseignement, les élèves seront reçus en France en priorité (si cela est réalisable sur le plan financier).

Qu'en est-il aujourd'hui ?

La vente d'artisanat