Le projet Chivay, un tourisme
solidaire et durable

 

Pourquoi un projet pour enseigner le français ?

Ayant séjourné à Chivay, nous avons pu remarquer qu’il y avait énormément de francophones. En effet, 55 % des touristes sont français, mais, la première langue vivante enseignée est l’anglais, comme presque partout.
Nos correspondants, curieux de connaître ces lointains visiteurs, nous disaient exprimer le besoin de communiquer avec ces touristes de passage, généralement présents pour la journée.

Aucune retombée économique liée au tourisme ne parvient aux habitants de Chivay. Ce fait creuse un peu plus l’écart entre les visiteurs (riches) et les visités (pauvres).
Ils possèdent le strict minimum : murs en taules, pas de toilettes, ni de douche. Néanmoins, ce lieu est une entité touristique : fêtes et magnifiques habits traditionnels, églises, sources d’eaux chaudes, un artisanat défiant toutes concurrences, un accueil plus que chaleureux et pour finir le Canyon du Colca et ses Condors. C’est pour toutes ces raisons qu’il  faux préserver impérativement ce lieu sans le dénaturer, en le développant durablement.
 


La salle que nous souhaitons aménager

Notre but, à long terme, est de pouvoir enseigner le français aux jeunes afin qu’ils puissent eux-mêmes devenir guides et faire découvrir leur région.
Ils en expriment un réel besoin.
Nous souhaitons dans un premier temps aménager une salle de français.

L'accord sur place

Qu'en est-il aujourd'hui ?

La vente d'artisanat